En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêts et pour réaliser des statistiques de navigation.
En savoir plus >

#Veille

Étude : quand le numérique rend le papier populaire

Le papier a-t-il ses plus beaux jours derrière lui ? Une étude réalisée en juin 2017 par Toluna semble attester du contraire…

Toluna est une société de sondages indépendante qui réalise des études de marchés sur tous les secteurs d’activité. Au mois de juin, l’organisme a réalisé une étude intitulée “le papier et l’imprimé à l’ère du numérique”, étude qui chiffre l’attachement des français au papier et au numérique. Nous avons mis en exergue trois informations qui illustrent leur comportement.

Côté loisir, l’affection pour le papier perdure
Les français sont 85% à préférer aujourd’hui encore lire un livre en version papier (80% pour un magazine, 62% pour un catalogue produit), plutôt que son équivalent numérique. La lecture sur papier est, pour bon nombre des répondants, plus agréable : 43% des sondés disent préférer consulter leurs factures au format papier.

Côté administratif, une question de confiance
72% des personnes interrogées disent avoir une meilleure compréhension de ce qu’ils lisent sur de l’imprimé ; un résultat supérieur à celui donné en numérique. De fait, les français accordent une plus grande confiance aux informations lues sur papier (62%) qu’à celles trouvées sur les réseaux sociaux (25%).
La confidentialité et la sécurité des informations personnelles préoccupent également les français : 76% d’entre eux craignent le piratage et/ou le vol de leurs données. Les trois quarts d’entre eux conservent d’ailleurs des copies papier de leurs documents importants chez eux et seraient très inquiets si le papier disparaissait complètement.

Un “burnout numérique” ?
La surabondance de contenus sur internet commence à lasser les français qui y prêtent de moins en moins attention. Par exemple, 59% des français disent prêter davantage attention à un message publicitaire “print” qu’à un email marketing. 35% d’entre eux ne lisent d’ailleurs jamais ces emails.  Les publicités en ligne sont jugées inappropriées, ce qui explique que 61% des répondants ne se souviennent pas de la dernière fois qu’ils ont cliqué sur une publicité en ligne.

L’étude apporte deux conclusions :

  • - la première est que contrairement aux idées reçues, le papier n’est pas mort, loin s’en faut. Il reste un support apprécié et de confiance.
  • - La seconde est que les français souhaitent avoir le choix. 88% des sondés aimeraient pouvoir choisir le média (imprimé ou digital) sur lequel ils reçoivent les informations de la part de leur banque, leur assurance, etc.

Maileva propose des offres qui s’adaptent aux enjeux des entreprises tout en répondant aux besoins des usagers. Contactez-nous !

Mailev'AstucePour en savoir plus sur nos offres, contactez notre Service Client au 0 809 10 56 78, du lundi au vendredi de 9h à 18h30.

en savoir plus

Besoin d'informations complémentaires ?
Nos équipes se tiennent à votre disposition du lundi au vendredi, de 9h à 18h30.

Contactez notre Service Client