#Nos solutions

Maileva démocratise le vote électronique

La loi impose aux responsables RH de signer et faire signer les contrats courts dans les 48h après le début d’activité. En période estivale, cela représente une charge de travail importante à réaliser en seulement quelques jours. Maileva Signer en ligne simplifie ce travail en dématérialisant le contrat et sa signature tout en facilitant le suivi.

Confrontées à l’échéance de la mise en place des Comités Sociaux et Économiques (CSE) avant le 31 décembre 2019, les entreprises de moins de 500 salariés pourront s’appuyer sur l’offre prête à l’emploi de vote électronique de Maileva pour organiser leurs scrutins dans les délais et en toute conformité et simplicité.

La fusion des instances représentatives du personnel en un Comité Social et Economique (CSE) unique pour chaque entreprise est entrée en vigueur il y a déjà plus d’un an. Le gouvernement avait alors donné aux entreprises jusqu’au 31 décembre 2019 pour mettre en œuvre la réforme. En 2019, ce texte va ainsi concerner toutes les entreprises qui n’ont pas encore eu l’occasion d’effectuer la transition, par exemple à l’occasion d’un renouvellement de l’une ou l’autre des instances fusionnées. « Les petites et moyennes structures, en dessous de 500 salariés, sont plus particulièrement exposées au risque de ne pas tenir le délai imposé par la loi, car elles ne disposent pas toujours des ressources nécessaires pour organiser le scrutin dans les temps », analyse Stéphane Jacob, Directeur Commercial de Maileva.

C’est en pensant à ces entreprises que Maileva a conçu une offre innovante de vote électronique entièrement prête à l’emploi. La solution exploite toute la puissance de la plateforme de vote électronique développée et exploitée par DOCAPOSTE, maison mère de Maileva. Elle l’a adaptée pour être prête à l’emploi et simple d’utilisation. « Pour la première fois, les entreprises de moins de 500 salariés ayant au plus 3 collèges d’électeurs pourront ainsi organiser de bout en bout leurs élections professionnelles en quelques clics, et totalement en ligne », souligne Stéphane Jacob. Cette nouvelle offre vient compléter les services de Maileva pour l’organisation traditionnelle des élections au format papier (impression et routage des kits de vote), laissant ainsi aux entreprises le choix en matière d’organisation de scrutin.

La plateforme Maileva de vote électronique prend en charge tout le processus depuis l’envoi par email ou par courrier des professions de foi des candidats jusqu’au recueil du suffrage en lui-même et au dépouillement en quasi temps réel. Pour simplifier encore la vie de chaque responsable RH, nos équipes se chargent de configurer l’opération de vote, notamment en insérant la liste des candidats et des électeurs. À la disposition des RH également, un modèle d’accord préélectoral dont ils pourront s’inspirer dans leur négociation avec les représentants des salariés.

Tout au long de l’opération, les RH et le bureau de vote auront aussi à leur disposition un tableau de bord qui facilitera le suivi de l’élection et leur permettra de partager, s’ils le souhaitent, des indicateurs clés avec les représentants des syndicats. À l’issue du scrutin, les uns et les autres pourront, en outre, connaître en quasi temps réel le résultat de l’élection, le site de vote se chargeant de produire le procès-verbal de résultat conformément à la législation en vigueur.

Véritable outil de démocratisation du vote électronique pour les petites et moyennes structures, l’offre Maileva a été pensée avec une tarification adaptée à la taille de chaque entreprise. « Cette solution 100% dématérialisée permet aux RH de réduire considérablement les coûts, la complexité et les risques d’erreur dans l’organisation d’un scrutin majeur, et cela malgré des délais très contraints », conclut le Directeur Commercial de Maileva.

En savoir plus sur les solutions de vote électronique

en savoir plus

Besoin d'informations complémentaires ?
Nos équipes se tiennent à votre disposition du lundi au vendredi, de 9h à 18h30.

Contactez notre Service Client