#Étudedecas

La CPAM de Meurthe et Moselle gagne du temps grâce à la dématérialisation des bulletins de paie

Choisie parce qu’elle permettait d’utiliser le coffre-fort électronique universel Digiposte, la solution Maileva Paie pour la dématérialisation des bulletins de paie fait gagner chaque mois plus d’une demi-journée aux équipes RH et aux responsables des services de la CPAM 54.

La Caisse Primaire d’Assurance Maladie de Meurthe-et-Moselle s’est engagée dans une transformation numérique de grande ampleur qui concerne la dématérialisation des échanges et des savoirs, mais aussi celle de certaines activités RH telles que le vote aux élections professionnelles et la gestion des bulletins de paie. « Sur ce dernier sujet, il y avait un véritable enjeu de gain de temps. Auparavant, nous nous chargions nous-même de l’impression et de la mise sous pli avec une machine dédiée exclusivement à cette tâche. La distribution était ensuite effectuée par les chefs de service, sauf pour les absents qui recevaient leur bulletin de paie par courrier », résume Philippe Marchal, responsable des Ressources humaines à la CPAM de Meurthe et Moselle.

Le coffre-fort électronique universel Digiposte, un avantage clé pour les salariés
« Au départ, nous nous sommes surtout intéressés à la perspective de pouvoir proposer un coffre-fort électronique universel comme Digiposte », poursuit Philippe Marchal. Utilisateur a titre personnel, le responsable RH apprécie notamment la richesse des connecteurs et la possibilité de concentrer en un seul endroit tous les documents importants. « Associé à l’offre de Maileva pour la dématérialisation des bulletins de paie, le coffre-fort Digiposte présente aussi l’avantage de rester la propriété du salarié, même lorsque celui-ci a quitté l’entreprise », souligne encore le responsable RH.

Un accompagnement personnalisé
Plus d’un salarié sur deux dispose aujourd’hui d’un coffre-fort électronique, un an après le démarrage de la mise en œuvre. Au départ, et cela dès l’annonce en comité d’entreprise, les salariés ont été nombreux à refuser par principe avant de revenir sur leur position et d’adopter le bulletin de paie électronique, commente Philippe Marchal, avant de « tirer un son chapeau » aux équipes Maileva pour leur réactivité et leur capacité à ajuster les règles de gestion au fur et à mesure. « La diffusion automatisée des bulletins de paie change beaucoup de choses, avertit le Responsable RH. Par exemple, nous utilisions des identifiants de salariés à longueur variable. Il a fallu adapter le dispositif pour faciliter l’association avec le coffre-fort électronique du salarié, et cela sans changer la numérotation ».

Mailev'Astucele coffre-fort électronique universel Digiposte dispose désormais de l’agrément d’hébergement de données de santé, et d’un connecteur permettant de recevoir les relevés de l’Assurance Maladie.

en savoir plus

Besoin d'informations complémentaires ?
Nos équipes se tiennent à votre disposition du lundi au vendredi, de 9h à 18h30.

Contactez notre Service Client